Dans le cas où vous rencontrez un frelon asiatique, la première chose à faire est de s'éloigner et de ne surtout pas le déranger. Le frelon est peu agressif envers l’homme lorsqu’il est en solitaire. Il n’en est pas de même à l’approche du nid où l’attaque peut être collective et virulente. Sa piqûre est douloureuse, un nombre important de piqûres peut avoir des conséquences parfois mortelles si on ne consulte pas rapidement un médecin.

 

Le frelon asiatique constitue une réelle menace pour la pollinisation des plantes et le maintien de la biodiversité. C’est aussi un prédateurdont les piqures peuvent être dangereuses. Sa population pouvant êtremultiplié par 5 en un an, il est important que chacun se mobilise pour enrayer sa prolifération.

D’abord, en le piégeant grâce à une bouteille d’eau coupée en deux, remplie d’une demi-bière, d’un demi-verre de vin blanc doux et d’un demi-verre de grenadine. Des trous de la taille d’un index doivent être réalisés autour de la bouteille (partie haute, à 10 cm du goulot). Les pièges doivent être placés à une hauteur située entre 1,50 et 2 m.

Les périodes idéales de piégeage sont février à mai et juillet à octobre.

 

Lorsqu’un nid est installé, il faut prévenir la mairie et contacter un apiculteur pour vérifier qu’il s’agit de frelons asiatiques. Un professionnel pourra alors intervenir pour un coût allant de 50 à 80 € pour un nid simple et 80 à 120 € pour un nid plus important.

Ne pas s’approcher des nids et ne pas chercher à les détruire. La destruction des nids est une affaire de spécialistes : les pompiers SDISS (au 18) ou la Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles au 02.43.85.28.65. peuvent intervenir. Tirer au fusil dans un nid est un acte dangereux et contre productif. La colonie est éparpillée et produit rapidement des nids satellites dans les environs immédiats.

 

Liens utiles

 

 

Mairie de La Milesse

rue des Jonquilles
72650 La Milesse

02 43 25 30 12

Envoyez-nous un e-mail